L’essor tardif du « naming » de stade en France

Nous commençons juste à nous approprier cet aspect du sponsoring alors que nos voisins allemands et britanniques l’exploitent à la perfection. Pourtant, et tout comme eux, nous disposons de ce formidable outil de communication qui est le stade.

Allianz Arena – Stade du Bayern Munich
Allianz Arena – Stade du Bayern Munich

La statistique est frappante, la part du naming sur le marché du sponsoring ne représente que 2% en France, alors que la moyenne mondiale dépasse les 5%. La Bundesliga (équivalent de la Ligue 1 en Allemagne), compte 15 stades sur 18 baptisés par des noms d’entreprises et nos voisins d’outre-manche parviennent à négocier des contrats à huit zéros pour la même prestation.

Ces faits prouvent l’engouement et l’attente des grandes multinationales pour ce concept de communication moins traditionnel car elles y trouvent la visibilité et la médiatisation attendue. La vitrine proposée concorde parfaitement avec l’image dynamique que veulent s’octroyer ces entreprises.

Les résultats sont là : Quel amateur de foot n’associe pas l’Emirates Stadium à Arsenal et l’Allianz Arena au Bayern Munich ?

La MMArena au Mans, L’Allianz Riviera à Nice, et le Matmut Atlantique à Bordeaux sont les précurseurs de ce phénomène en

En janvier 2016, l’Olympique Lyonnais inaugurera son nouveau stade sous le nom de « Parc X » ou « X Arena » selon le partenaire choisi
En janvier 2016, l’Olympique Lyonnais inaugurera son nouveau stade sous le nom de « Parc X » ou « X Arena » selon le partenaire choisi

France et aucun d’entre eux n’a plus de 3 ans. Nos clubs peuvent remercier L’UEFA de nous accorder l’organisation de l’Euro 2016 car les enjeux politiques et économiques ont convaincu les collectivités de soutenir les clubs dans la construction de stades « high-tech ». L’audience, plus faible en France que chez nos voisins européens a longtemps été un frein à ce type de sponsoring pour les entreprises, mais l’arrivée de fortunes colossales aux têtes de nos clubs tend à changer la donne. L’international s’intéresse aujourd’hui à la ligue 1.

L’aspect culturel, ou l’attachement à nos stades emblématiques, s’avère être le dernier frein au boom du naming dans l’hexagone.

Brigadiers et simples supporteurs du FC Nantes, êtes-vous réellement prêt à déserter vos tribunes pour un stade moderne et une ou deux recrues supplémentaires au mercato ?

Alexandre MAHE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s