Comment j’ai appris à devenir agile ?

Pour être honnête, quand on m’a parlé pour la première fois des méthodes agiles en entretien de recrutement, je n’y ai pas compris grand chose. Puis lorsque l’on m’en a reparlé pendant mon stage, je me suis dit que deux fois en un mois, ce n’était pas une coïncidence. C’était décidé, il fallait que je creuse ce sujet.

Et puis comme par mlogo-ag2n-final-350pxagie, le 30 juin, je me suis retrouvée à l’Agile Games Night avec mes collègues. Là vous vous dîtes « elle est bien gentille celle-là, mais on ne sait toujours pas ce que sait l’agilité ! », rassurez-vous, on y vient.

Ce jeudi soir, je suis arrivée à l’Epitech pour l’événement (tant attendu) organisé par l’Agile Nantes. Je me suis retrouvée entourée de managers, consultants et chefs de projet. Un peu perdue, on m’a servie un jus de fruit et on m’a expliqué le concept : « On va aujourd’hui vous initier aux méthodes agiles, il s’agit d’une nouvelle méthodologie et approche de la gestion de projet. Plus qu’une méthode, on dit également souvent qu’il s’agit d’un état d’esprit, d’une philosophie. »

Bon, quand on m’a dit ça, je dois avouer que ça ne m’a pas beaucoup aidé donc pour qu’à votre tour vous compreniez mieux, je vais vous expliquer à ma façon. Les deux principaux éléments à comprendre sont que l’agilité a pour objectifs  d’intégrer le client et les collaborateurs au cœur de la gestion de projet et d’oublier l’utilisation assez stricte d’un cahier des charges.

La problématique aujourd’hui est que les clients qui utilisent des prestataires sont la plupart du temps très peu au courant de l’avancée de leur projet et subissent « l’effet tunnel ». L’agilité permet aux clients de prioriser les besoins et visualiser petit à petit le projet en travaillant en collaboration. Comment travailler ensemble ? C’était justement le sujet de l’événement : des ateliers amusants et ludiques à mettre en place avec les clients pour leur présenter des recommandations ou les aider à définir leurs besoins. Une soirée avec des jeux et des post-it à gogo clairement.

La plupart du temps, l’agilité est associée au numérique et à la gestion de systèmes d’information, mais je me dis que cela peut très bien être adapté aux recommandations d’une agence de communication ou d’une agence web. D’ailleurs, il y en a de plus en plus qui s’y mettent alors n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à cette vidéo pour en savoir plus (ça peut vous sauver en entretien #truestory).

A bientôt pour d’autres articles !

Juliette Lucas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s